Comment guérir un trauma ?


"Lorsque vous êtes traumatisé, vous avez peur de ce que vous ressentez, car votre sentiment est toujours la terreur, la peur ou l'impuissance. Les techniques basées sur le corps aident à ressentir ce qui se passe dans votre corps, à y respirer et à ne pas le fuir. Ainsi, vous apprenez à vous lier d'amitié avec votre expérience. Il s'agit de redevenir confiant de ressentir ce que l'on ressent"


Bessel Van Der Kolk



Le traumatisme crée de la distance avec le corps et les émotions, de la dissociation, de la constriction, de la fermeture. Cela affecte les structures qui permettent la concentration, de savoir ce que l'on ressent et la capacité d'agir pour se protéger.


Dans son livre "Le corps n'oublie rien", le professeur en psychiatrie et spécialiste du stress post-traumatique, Bessel Van der Kolk écrit : "Le traumatisme entrave le fonctionnement des zones du cerveau qui régulent et interprètent l'expérience. Pourtant, un solide sentiment du moi ⎯ celui qui permet d'affirmer d'un côté "voilà ce que j'éprouve et pense" et de l'autre "voilà ce qui m'arrive" ⎯ repose sur une interaction saine et dynamique entre ces zones... La plupart des études en neuro-imagerie sur les personnes traumatisées montrent une activation anormale de l'insula, la partie du cerveau qui interprète les informations des organes internes et donne la sensation d'être incarné... Être assailli par des sensations, tout en étant consciemment coupé de leur origine, rend incapable de discerner et de verbaliser ses émotions. Ce n'est qu'en reprenant contact avec son corps, en se liant viscéralement d'amitié avec son moi, que l'on peut retrouver la notion de son identité, de ses priorités et de ses valeurs... Pour le surmonter (le trauma), il faut se faire aider pour retrouver le contact avec son corps, avec son moi."



Une méthode thérapeutique aux fondements scientifiques


La Somatic Experiencing® approche le trauma par la biophysique du stress et des émotions. Comme expliqué dans le post "C'est quoi un trauma ?", la méthode considère qu'une perturbation du système nerveux autonome est la cause des symptômes post-traumatiques. C'est pourquoi la Somatic Experiencing® s'emploie à résoudre cette perturbation.


La méthode est soutenue par une compréhension détaillée des processus nerveux qui gère les mécanismes de fuite, d'attaque et de figement. De plus, les découvertes récentes du neuroscientifique Stephen Porges, auteur de La Théorie Polyvagale, contribuent à encore mieux éclairer ces mécanismes et la structure fondamentale qu'est le système nerveux autonome dans les relations et comportements sociaux.


Le postulat qui fonde la Somatic Experiencing® et les découvertes récentes qui la soutienne, amène le praticien à approcher et à explorer les problématiques du point de vue du système nerveux, des ressentis, des émotions, du présent, de la relation...


La méthode tire profit de notions inhabituellement présentes en cabinet comme l'orientation défensive, la proprioception, la (dé)régulation du système nerveux, les décharges d'énergie, la réponse motrice ou émotionnelle adaptée, la titration, la pendulation...


Un cheminement qui favorise la tolérance du corps aux ressentis, aux émotions, et qui soutient l'implication du patient dans le processus de sa guérison.


Par ailleurs, des exercices ou des pratiques régulières pour favoriser le tonus du système nerveux parasympathique peuvent soutenir la thérapie. Les liens sociaux, le toucher, le sport, la danse, le chant, le souffle, la musique, le rythme, le théâtre, l'art, la pleine conscience, le contact avec la nature...


En savoir plus




3 vues